TOP 5 des meilleures randonnées en Auvergne !

L’Auvergne et ses volcans nous offrent de magnifiques paysages que la randonnée nous permet de découvrir de la meilleure des façons. Alors prenez un bon fromage et partons ensemble sur les sentiers des plus belles randonnées du pays de la Badoit et des pneus Michelin !

Vous retrouverez l’ensemble des randonnées citées ci-après sur l’application gratuite Visorando. Vous pourrez ainsi retrouver facilement les itinéraires et toutes les infos nécessaires à la préparation de votre marche.

Numéro 5 : Les lacs de Montcineyre, de Bourdouze et Estivadoux à partir du Lac Pavin.

distance : 18,84 km / durée : 6h55 / difficulté : élevée / dénivelé : 536 m.

Carte de la randonnée du lac Pavin.

Cette boucle vous permettra de découvrir le lac principal de la région, le lac Pavin d’une profondeur de 92 mètres, ainsi que les points d’eau alentour. Le lac, d’origine volcanique, s’est formé il y 6900 ans, dans un cratère de volcan. La rencontre entre la lave et la nappe phréatique a créé dans le cratère un lac, l’un des plus célèbres de France et qui donne lieu à une magnifique randonnée.

Attention pour les puristes, cette randonnée possède une partie goudronnée

Numéro 4 : Lac Chambon – Murol

distance : 11,78 km / durée : 4h15 / difficulté : moyenne / dénivelé : 321 m.

Carte de la randonnée du Lac Chambon et du Murol

Un itinéraire très intéressant pour visiter deux lieux très connus de la région, le lac Chambon et le château de Murol. De quoi faire au moins deux petites pauses, la première sur la plage de sable (presque) chaud du lac pour admirer son calme au milieu des volcans, et la deuxième pour visiter le célèbre château. Vous profiterez alors de la vue splendide sur les massifs et des activités proposées dans la forteresse. Classé monument historique depuis 1889, le château a été construit au XIIème siècle.

Numéro 3 : Le Puy de Dôme par le chemin des chèvres

distance : 7,82 km / durée : 3h20 / difficulté : facile / dénivelé : 395 m.

Carte de la randonnée du Puy de Dôme.

Comment citer les randonnées auvergnates sans passer par le plus célèbre sommet de la région, le Puy de Dôme ? Véritable légende, il vous offrira un panorama idéal sur la région, qui récompensera la longue et fatigante montée. Une fois sur les hauteurs, vous pouvez prévoir un peu de temps supplémentaire pour visiter l’espace Temple de Mercure, vous restaurer et même faire du parapente pour ceux qui le souhaitent ! Passer par le chemin des chèvres vous évitera la foule qui emprunte le sentier des Muletiers.

Si vous ne souhaitez faire que la descente ou la montée, c’est tout à fait possible en utilisant le train à crémaillère. Attention cependant aux horaires d’ouvertures.

Numéro 2 : Le Puy de Sancy en boucle par le Capucin et la Grande cascade

distance : 16,07 km / durée : 7h20 / difficulté : élevée / dénivelé : 971 m.

Carte de la randonnée du Puy de Sancy.

Sans hésiter l’une des plus belles randonnées que propose l’application. Vous ne pouvez pas passer en Auvergne sans venir voir le Puy de Sancy, le plus haut puy du Massif Central, et ses crêtes à couper le souffle. Culminant à 1886 mètres au-dessus du niveau de la mer, le Puy de Sancy est un stratovolcan, à savoir un volcan composé de plusieurs volcans les uns dans les autres. Ce qui lui donne un sommet en pic comme une montagne classique et non un cratère comme le Puy de Dôme par exemple. En empruntant cet itinéraire vous traverserez les réserves naturelles de Chastreix-Sancy et la Vallée de Chaudefour. Le sentier contient des passages escarpés mais qui ne sont pas impossibles à surmonter même pour un randonneur avec peu d’expérience. Vous aurez cependant besoin de bonnes chaussures de randonnée. En suivant cet itinéraire, vous partirez du Mont Dore, un autre sommet très connu de la région.

Numéro 1 : Le GR30

distance : 198 km / durée : 9 jours / difficulté : élevée / dénivelé : 5568 m.

Carte de l'itinéraire de la randonnée du GR30.

Pour les plus aguerris, le GR30, ou Le tour des Lacs et des Volcans d’Auvergne saura vous mettre à l’épreuve. La boucle de près de 200 km qui vous mènera sur le chemin des lacs et des volcans de la région passera par de nombreux lieux et monuments clés, comme les lacs de Guéry, Chambon, de Pavin ou encore le château de Murol, sans oublier le Puy de Sancy, que vous ne quitterez pas des yeux et qui sera votre phare. Vous n’aurez qu’à suivre les balisages rouge et blanche, célèbre marque des chemins de Grandes Randonnées (GR). Si durant vos 9 jours de balade vous en avez assez des montagnes, visitez les petites cités de caractères que sont Besse et Saint-Anastaise. Profitez-en également pour faire une halte dans l’église de Saint-Nectaire pour admirer son architecture romane.

Quelque soit la randonnées que vous choisirez de faire, il convient de bien se renseigner sur l’itinéraire afin d’éviter tout incident. Renseignez-vous également sur ce qui est autorisé ou non, comme le bivouac, les animaux ou les drônes afin de ne pas prendre bêtement une amende qui viendrait enlever du plaisir à ces belles balades. Et le plus important, préparez-vous ! Surtout pour les grands itinéraires de plusieurs dizaines de kilomètres ou de plusieurs heures, qui nécessitent de marcher avec un peu de matériel (ne serait-ce qu’une bouteille d’eau) et de fournir un effort de longue durée.

L’importance de la préparation physique en randonnée : 

Partir en randonnée nécessite de pouvoir parcourir plusieurs kilomètres voire dizaines de kilomètres par jour, pendant plusieurs jours. Dans notre région montagneuse vous devrez également prendre en compte le dénivelé et le poids du sac à dos, qui ajoutent de la charge physique à votre effort. La randonnée est donc un sport qui nécessite de la préparation physique et cardiaque afin de pouvoir surmonter les efforts d’endurance et de force que ce sport demande.

Avoir une bonne préparation vous permet également de connaître vos limites, de savoir quand faire une pause ou quand vous arrêtez, savoir quand et quoi boire et manger afin de donner à votre corps le repos et l’énergie nécessaire pour fournir cet effort.

En étant préparé physiquement vous souffrirez moins de l’effort fourni (mais vous souffrirez quand même un peu 😉) et vous pourrez ainsi profiter des paysages magnifiques que vous offre ce sport, sans regarder vos pieds pour ne pas voir la côte qu’il vous reste à monter. 

Mais alors, comment se préparer physiquement pour une randonnée ? Pour votre préparation physique, ça se passe sur ce site !

Tout d’abord, soyez dynamique dans votre vie de tous les jours, privilégiez les escaliers à l’ascenseur, le vélo à la voiture ou le sac de course au chariot.

Ensuite, faites de l’exercice pour entraîner votre cœur et votre cardio. De la marche à pied pour commencer, puis de la marche rapide et pourquoi pas continuer avec de la course à pied si vous y prenez goût !

Vous devrez également renforcer vos muscles. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la randonnée est un sport qui sollicite l’ensemble du corps, surtout si vous avez des bâtons. Les jambes bien sûr, mais également la sangle abdominale pour le maintien, les bras et les épaules pour pousser dans les bâtons, et le mental, le “muscle” le plus important ! Pour renforcer toute cette petite machine, vous pouvez pratiquer de la musculation ou du crossfit, qui vous aideront à renforcer vos muscles et à avoir une bonne position. Vous pourrez alterner avec des séances de force, d’endurance et d’explosivité musculaire pour être le plus complet possible. Attention cependant à ne pas faire n’importe quoi au risque de vous blesser et de devoir reporter votre séjour à la montagne. Vous trouverez de nombreuses informations et vidéos d’exercices sur le site mentionné plus haut et sur Youtube.Un autre élément essentiel au sport et souvent oublier, les étirements. Pour gagner en souplesse et limiter les risques de blessures, les étirements sont indispensables. Vous pouvez les faire en début ou fin de journée.

Retour en haut